Organiser son armoire et ses vêtements – Etape 1 : Débarrasser

Nous y sommes ! La première étape de notre programme Organiser son armoire et ses vêtements. Vous n’aurez pas le choix de passer par cette étape : elle va être la plus difficile mais aussi la plus libératrice ! Vous allez devoir vous débarrasser des choses. Oui ça va être dur. Rome ne s’est pas faite en un jour, votre bordel non plus.

Organisation de son armoire et de ses vêtements - Etape 1 : Débarrasser

Sortez tout de votre placard ! TOUT ! C’est reconnu, ne laissez pas la moitié à l’intérieur. SORTEZ TOUT ! Aujourd’hui, vous repartez de zéro ! Et ensuite, vous prenez affaire après affaire, vêtement après vêtement, et vous les passez en revue. D’accord, si l’épreuve est trop grande (ou que vous avez vraiment beaucoup de vêtements) et que cela vous pétrifie, alors allez-y par étape : aujourd’hui les tops, demain les jupes, etc.

Réduire le contenu de votre armoire jusqu’à avoir un nombre raisonnable de vêtements que vous portez réellement est une expérience libératrice. Vous vous sentirez soudainement comme une de ces personnes incroyablement organisées ! Vous aurez une sentiment de réussite et d’accomplissement ET vous arrivez à trouver vos vêtements préférés du premier coup d’œil !

Pour vous aider à débarrasser, il vous suffit de vous poser 9 questions. De simples questions, pour savoir si vous devriez garder ce vêtement ou pas.

Est-ce que je l’ai porté ces 12 derniers mois ?

Pourquoi 12 mois ? Parce que vous aurez fait le tour de toutes les saisons, et que vous avez probablement eu de multiples occasions pour le porter, et que si vous ne l’avez pas fait, il est très probable que vous ne le ferez plus.

Vos goûts changent : vous l’aimiez probablement quand vous l’avez acheté et vous l’avez porté sûrement quelque fois. Mais il est possible que vous vous en soyiez lassé. Et maintenant il est dans votre armoire, il prend de la place, vous posez vos yeux dessus à chaque fois que vous ouvrez votre armoire mais vous ne vous souvenez même pas de la dernière fois où vous l’avez porté.

Est-ce qu’il est en bon état ?

La vraie question ici, c’est : Est-ce que vous vous voyez avec une aiguille et du fil ? Ou une machine à coudre ?

Moi pas ! Et je sais que je suis loin d’être la seule. Je suis même la première à mettre de côté pour essayer de réparer des petits trous ou des ourlets défaits. Et puis en fait, je ne le fais jamais. JAMAIS !

Si le vêtement vous a coûté la peau des fesses, il faudra préférer prendre les services d’une couturière. Autrement, débarrassez-vous-en.

Organisation de son armoire et de ses vêtements - Etape 1 : Débarrasser

Est-ce qu’il fait partie de la catégorie « Au cas où » ?

On aime tou(te)s avoir une armoire pleine de vêtements variés, de possibilités pour toutes les occasions. Nous avons des vêtements à profusion, mais les occasions ne sont pas si fréquentes !

Et finalement, nous portons tou(te)s les mêmes choses. Nous avons tou(te)s à peu près 5 tops que nous mettons encore et encore car nous les adorons. À côté de ça, nous en avons 20 ou 30 autres qui dorment pendant des mois, sans être portés.

Ne gardez que vos préférés : ceux que vous aimez, qui vous vont, dans lesquelles vous vous sentez belles (et/ou beaux), dont la couleur vous va bien, qui sont confortables, et qui vous font vous sentir bien !

Est-ce qu’il me va ?

Alors il y a deux types d’histoires qui reviennent souvent :

La première c’est les vêtements qu’on possède (ou qu’on achète), qu’on adore, qui sont trop petits, mais qu’on garde dans l’espoir de perdre suffisamment de poids pour pouvoir un jour le (re-)mettre.

J’en fais partie. Mais de par ma propre expérience, le temps que vous vous mettiez à perdre du poids et que le poids soit enfin perdu, vos goûts auront certainement changé, la mode aussi, et ça aura pris de l’argent et de la place pour rien.

En plus, à quoi ça sert de garder le jean que vous portiez à l’uni, ou avant la grossesse, en vous jurant d’arriver à le reporter un jour ? Tout ce que ça fait, c’est que vous vous sentez mal de ne pas être capable de perdre ces quelques kilos en trop. De plus, quand on vieillit et qu’on maigrit, la morphologie change, et les vêtements qu’on portaient peuvent ne plus nous aller alors qu’on fait le même poids.

Organisation de son armoire et de ses vêtements - Etape 1 : Débarrasser

La seconde, c’est les vêtements trop grands, qu’on possède parce qu’on a perdu du poids. Franchement, vous avez fait tant d’efforts pour perdre du poids, le but n’est pas de le reprendre, n’est-ce pas ?

Psychologiquement, le message que vous véhiculez c’est « Je ne suis pas capable de maintenir mon poids et je VAIS le reprendre ». Donc vous gardez les vêtements pour QUAND vous reprendrez du poids, pas pour DANS L’EVENTUALITE OU vous reprendriez du poids. Il y a une petite subtilité qui fait toute la différence. Clairement vous partez déjà vaincue. Le pire c’est que votre cerveau va assimiler cette information et vous allez effectivement reprendre du poids. Ce n’est pas ce que vous voulez, n’est-ce pas ? Alors ne transmettez pas ce message à votre cerveau.

Vous avez perdu ce poids, vous l’avez perdu POUR DE BON ! Se débarrasser de ces vêtements trop grands doit être une victoire ! Alors célébrez-là !

Est-ce que je vais le reporter ?

Oui, je vois que vous êtes sceptique quant à cette question. Clairement, si vous l’avez dans votre armoire, c’est que vous allez le remettre. En fait, vous pensez que vous allez le remettre. Vous espérez que vous allez le remettre. Soyez honnêtes avec vous-même. 

D’autre part, si vous êtes en train de trier des vêtements de saison et que dans toutes vos affaires d’hiver, vous avez des pulls que vous n’avez pas mis de toute la saison, vous n’allez probablement pas le remettre. Je me trompe ?

Si je le voyais dans un magasin, est-ce que je l’achèterai ?

C’est une bonne question à vous poser pour savoir si vos goûts ont changé.

Honnêtement, nous devrions trier nos affaires comme si nous étions dans un magasin, et nous devrions prendre ce que nous aimons vraiment. Le reste : dehors !

Nous devrions choisir ce que l’on veut garder, et non ce dont on doit se débarrasser ! – Marie Kondo

Est-ce qu’il me va bien ?

Il m’arrive d’avoir des vêtements que j’adore, mais quand je le porte et que je croise mon reflet dans un miroir ou une vitre durant la journée, je ne me trouve pas belle dedans.

Peut-être que le vêtement vous boudine, peut-être qu’il est trop grand, peut-être qu’il ne vous met pas en valeur, peut-être que la couleur ne correspond pas à votre palette, etc.

Le risque est que vous allez être saoulé(e) et qu’il va finir par rester dans votre armoire et que vous n’allez plus le porter, même s’il vous va !

Et si vous n’êtes pas sûre : essayez-le ! Et regardez-vous dans le miroir !

Organisation de son armoire et de ses vêtements - Etape 1 : Débarrasser

Est-ce qu’il a une valeur sentimentale ?

Les vêtements sentimentaux que vous ne portez pas ne devraient pas se trouver dans votre armoire. Je parle ici par exemple de votre robe de mariée, des saris que vous portiez quand vous habitiez en Inde, ce genre de choses, quoi.

Vous avez la possibilité de les prendre en photo pour en conserver le souvenir (et de vous en débarrasser), ou bien de les mettre dans un carton (pas 50, hein ?) si vous voulez un jour les montrer à vos enfants, par exemple.

Est-ce qu’il m’apporte de la joie ?

Cette dernière question sort tout droit du livre La magie du rangement, de Marie Kondo. Elle est spécialiste en rangement et cette question est la clé de sa méthode.

Si l’objet vous procure un sentiment de joie, alors gardez-le. S’il vous inspire un sentiment négatif, débarrassez-vous en.

 

Voilà, maintenant que le premier tri est fait, la prochaine étape est l’organisation de ce qui reste dans votre armoire.

WARNING : ce n’est pas parce que vous avez débarrassé et libéré de l’espace, qu’il faut le remplir à nouveau ! Ce n’est pas le but, vous vous rappelez ?

Alors ? Comment s’est passé cette première étape pour vous ?

1+

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :